Flash-Back sur l'année 2019

Comment ça on est déjà fin janvier ? Mais non ! Pas déjà ! Je dois bien avouer que les semaines passent vite, bien vite, trop vite peut-être même. Et du coup je me suis laissée embarquer et j’ai pris du retard pour la publication de cet article.
Comme chaque année, il est temps pour moi de regarder dans le (rétro)viseur de l’année 2019 et de revenir sur les photos qui vous ont le plus intéressées sur mon compte Instagram. C’est un bon moyen pour moi de revivre les moments forts de mon année.

1- Le lac de la Sassière (Tignes)

Vous vous rappelez du principe ? Je vous re-partage les photos qui ont eu le plus de succès cette année, et je profite de l’occasion pour en raconter un peu les coulisses, où elles ont été prise, les anecdotes etc. Et là j’avoue ça commence fort.
Nous sommes ici au Lac de la Sassière sur la commune de Tignes, en plein mois d’août. Depuis Tignes, en direction de Val d’Isère, après le 2eme tunnel, prendre à gauche la route vers le Villaret du Nial. Continuer la route jusqu’à on terminus le parking du saut. Et de là, c’est parti pour 1h de balade assez simple. Nous voila partis dans un vallon charmant, traversé par un petit torrent, bordé de (très) nombreuses marmottes et de vaches paisibles. Au cœur de la réserve de la Grande Sassière, on arrive assez rapidement au barrage et à ce lac à la couleur indéfinissable et au bleu limpide.

2 – Le lac de l’ouillette (Val d’Isère)

Non loin, sur les hauteurs de Val d’Isère, le lac de l’ouillette. Impossible de séjourner à Val d’Isère sans passer par ce lieux emblématique été comme hiver ! Il est possible de s’y rendre classiquement en rando (attention ça grimpe hein quand même), ou de choisir la facilité de s’y rendre avec le télécabine de Solaize directement depuis le centre station, puis de se balader une fois la haut. Ce que j’ai fais 🙂
Autant vous le dire de suite, lors de ces belles vacances à Val d’Isère, j’ai malheureusement eu droit à une chouette entorse de la cheville ! Un peu la tuile quand tu es en vacances à la montagne, et que tu ne peux pas marcher. Alors, l’option télécabine, j’avoue, s’est révélée vraiment intéressante pour moi !
Bref, revenons à l’Ouillette ! Un haut lieu touristique local, et une vue magnifique sur les hauts sommets environnants. De quoi chiller tranquille au bord de l’eau en profitant d’une vue géniale.

3 – Réserve naturelle de la Sassière

Retour à la Sassière, dans la réserve naturelle cette fois. Ici, mieux vaut être matinal si l’on veut être chanceux et seul au monde. Ce qui n’est pas mon cas ! … Mais cela dit, j’ai quand même eu beaucoup de chance. Au sein de cette réserve naturelle il est en effet possible d’admirer pas mal d’animaux de la montagne, sous peine de se balader dans le calme et d’être respectueux. Ici c’est le paradis des marmottes, si, si ! Il faut quand même rester vigilant, elles traversent les routes sans ménagement, se font dorer la pilule le long des sentiers de randonnée, se courent après pour jouer, et n’ont absolument aucun problème avec le fait que des randonneurs passent à proximité. Elles restent certes sur leur garde, mais il est possible d’en voir énormément si l’on sait les respecter. Et avec un peu plus de chance il est aussi possible d’apercevoir des bouquetins et des hermines (mais là, bon, évidemment, il faut arriver plus tôt).

4 – Val d’Isère, l’Ouillette

Retour à l’Ouillette ! Quand je regarde les photos que vous avez le plus aimé en 2019, il faut bien le dire, et vous le verrez encore avec les photos qui arrivent, les paysages et les lacs de montagne sont vraiment ce que vous préférez. Mais comment résister à ces couleurs et à ces étendues de nature à perte de vue ? Et depuis plusieurs années que je pars à la montagne pendant l’été, j’ai eu la chance de profiter de beaux ciels bleus, ce qui rend les photos beaucoup plus simples ! Ici, retour au lac de l’Ouillette mais avec une vue différente !
Pour l’anecdote qui ne se voit pas sur la photo, ce jour là c’est la fête du lac à l’Ouillette (3ème semaine d’août). En fait, il y’a pas mal de monde sur place, qui pique-nique, qui randonne, qui profite des espaces jeux pour enfants, qui écoute la musique du groupe présent au restaurant d’altitude pour l’occasion, qui pèche..et je trouve que cette image reflète un calme inattendue pour l’animation qu’il règle sur place.

5 – Les gorges de l’Ardèche

Ahhh ! Retour en Ardèche un peu, changement de paysage cette fois, puisqu’on retrouve l’ambiance sud, soleil et rivière. Direction le sud de l’Ardèche lors de cette escapade que j’ai réalisée au mois de juin, période idéale à vrai dire. Le coin n’est pas encore surpeuplé, la météo déjà folle, la lumière magique … Si vous parcourez en voiture la routes des Gorges de l’Ardèche, vous aurez l’occasion de vous arrêter à maintes reprises sur les belvédères aménagés pour profiter de la vue unique sur les falaises et la rivière. Celui là est le Serre de Tourre, le dernier avant d’arriver sur Vallon Pont D’Arc quand on vient de la vallée du Rhône. Si je devais vous en conseiller 3, je choisirai évidemment le belvédère des grottes de la Madeleine (osez vous garer, passez l’entrée dans le bâtiment d’accueil des grottes et ressortez pour admirer la vue), le balcon des Templiers (c’est incontournable…), et enfin celui du Serre de Tourre que vous voyez là. C’est sans doute celui là où vous êtes le plus en panoramique sur la vallée.

6 – Le lac du Chevril (Tignes)

Après une courte escapade en Ardèche, nous voila de retour à la montagne, toujours sur le secteur de Tignes-Val d’Isère (vous aimez ce coin on dirait hein). Ce que j’aime particulièrement à Tignes, c’est la combinaison lac-montagne. D’ailleurs si vous n’avez pas vu passer mon article à ce sujet « Parenthèse fraicheur à Tignes« , je vous invite à y jeter un oeil 😉
Arrivée au niveau de Tignes 1800, on se retrouve nez à nez avec l’imposant barrage du Chevril et sa retenue d’eau au bleu profond. Un bien joli tableau quand on arrive là. La balade qui consiste à longer le lac du Chevril pour rejoindre Val d’Isère à 4km de là, vaut tout autant le détour. Le bleu de l’eau change de ton au fur et à mesure que l’on change de point de vue. Un endroit dont on a bien du mal à se lasser, même après y être allée plusieurs fois.

7 – Le Pont d’Arc

C’est un peu un match de ping-pong cet article finalement, puisque nous voila de retour en Sud Ardèche. Est il encore utile de vous présenter ce lieu ? le mythique Pont d’Arc, centre d’attention de tant de vacanciers tout au long de l’été ! Point d’orgue des Gorges de l’Ardèche, cette arche naturelle de 54m de haut qui enjambe la rivière Ardèche est emblématique de ce département. Sauf qu’en été, il est quasiment impossible de s’en approcher à ce point, tant le monde s’entasse de partout sur les plages autour du Pont d’Arc. Je pense que cela faisait bien longtemps que je n’avais pas eu la chance, le luxe de m’approcher si près de la rivière au pied du pont d’arc, tant le site était calme et paisible. Quelques canoës pour faire de belles photos, une petite brise rafraîchissante qui fait du bien, et une lumière éclatante de fin de printemps.. tous les ingrédients sont réunis.
Vous aurez compris mon conseil, venez en Ardèche, oui, mais venez si possible hors juillet-août ! (Pour vous dire, je suis retournée sur le site au mois d’août avec de la famille, et croyez moi, l’ambiance n’était pas du tout la même).

8 – Guilherand – Granges

S’il y’a bien une photo improbable dans cette sélection 2019, c’est celle ci. C’est la photo inattendue, la photo volée, la photo « je me trouve au bon endroit au bon moment ». Il y’en a toujours une chaque année ! Pour la petite histoire, ce jour là, pendant la si belle saison des Magnolia (les magnoliaaaaa par centaineeeee, les magnoliaaaa sont toujours lààà, pardon je m’égare), je pars à l’école chercher mon fiston. C’est la fin d’après midi. Arrivée près de ma voiture, je m’approche des fleurs de magnolia plantées à côté pour sentir leur bonne odeur. Je me penche.. et c’est à ce moment là que je m’aperçois que le soleil me fait de l’œil à travers les pétales. Ni une ni deux, je dégaine mon téléphone… oui parce que voilà, je le confesse, cette photo est faite au portable ! Sur le moment je ne regarde pas trop le résultat, je pars vite à l’école. Ce n’est que le soir que je m’aperçois de la douceur de l’image et des couleurs. Personnellement, j’adore cette photo « instant volé » autant improbable qu’inattendu. Parfois, pas besoin de longues préparations et de repérages, le hasard fait le reste.

9 – Grignan et les lavandes

Enfin un petit crochet par la Drôme, qui sera un des seuls de cette sélection 2019. La Drôme provençale et les lavandes bien entendu. Je me trouve en ce jour caniculaire à organiser une escapade photo sur le secteur de Grignan.. avec 42° au compteur, des litres d’eau dans le coffre, lunettes de soleil vissées sur le nez et chapeau de paille de rigueur.
Cette année, je tente une route inconnue en me rendant à Grignan.. et autant dire que j’ai été inspirée ! Je tombe sur ce champ parfaitement aligné et entretenu de lavande en fleurs, loin de la route principale et de tous les touristes Japonais en quête de photo et d’or mauve.
Pour voir toutes les photos de cette splendide sortie lavandes, je vous invite à (re)lire mon article « Les lavandes de Drôme Provençale« .

10 – Les collines de l’Hermitage

Cela me fait bien plaisir de retrouver cette photo, cet endroit dans les photos les plus likées de 2019. Parce que j’aime beaucoup cet endroit, caché dans les collines du côté de Tain l’Hermitage. Accessible très facilement en voiture, puis 10 minutes à pied, le site et sa chapelle offrent une jolie vue sur les vignes, la vallée du Rhône et les contreforts de l’Ardèche.
Au cœur des vignes des Maisons Chapoutier ou Jaboulet (des noms prestigieux ici en matière de bons vins), l’atmosphère y est douce et paisible.
Durant les chaudes soirées d’été il fait bon y monter profiter du « frais »de la tombée de la nuit, un bon verre de St Joseph blanc (produit ici) à la main, en attendant le coucher du soleil.

11 – Vignobles de Saint-Péray

Et pour finir cette sélection 2019, on termine en beauté avec une balade dans les vignes Ardéchoises de Saint-Péray. A 2km de chez moi, ce joli coin de vignes est un de mes spots favoris pour me balader tranquillement au milieu avec une belle vue sur la vallée et la plaine de Valence. Cette photo a été prise au mois de novembre, au moment donc où les jours sont très courts. C’est ce qu’on appelle la Golden hour dans le jargon, ce moment où le jour prend fin, où les couleurs chaudes sont dominantes. Si en été cette golden hour se situe vers 21h, en novembre elle tourne plutôt autour de 16h. Coup de chance alors ce jour là, car le soleil était déjà passé dans la vallée, mais je tente ma chance, je grimpe vite les 2 km et retrouve les derniers rayons du soleil au niveau des vignes. Un chouette spectacle, bien que très furtif.. pas trop le temps de se poser de questions, le soleil descend dangereusement à l’horizon. Quelques photos et c’est déjà fini.

C’est toujours sympa ces articles de début d’année, qui permettent de revenir sur l’année précédente, et de se rappeler de bons moments de vacances et de balades. L’année dernière il y’avait pas mal de Drôme et d’Ardèche dans la sélection 2018, cette année, plus de montagne… je suis presque impatiente de voir de quoi 2020 sera fait alors. A suivre 😉

2 commentaires sur “Flash-Back sur l'année 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s