The sunshine blogger award – Dans Mon Viseur

Autant vous le dire tout de suite, quand j’ai reçu une notification de la part du superbe blog De Beaux Lents Demains concernant The Sunshine Blogger award je suis restée un peu perplexe… genre Kézako ?

Le principe est tout simple, il s’agit de mieux connaitre quelques blogueurs à travers 11 questions mais également d’avoir la chance d’en découvrir de nouveaux grâce au système de nominations. Alors, c’est à moi de jouer et de répondre aux questions qui m’ont été posé, vous en saurez ainsi un peu plus sur moi.
Merci beaucoup De Beaux Lents Demains d’avoir pensé à moi et d’avoir mis mon modeste blog dans la boucle. Au passage bien entendu, je vous invite fortement à faire connaissance de Anne et Lionel, adeptes de slow tourisme, que je suis moi même avec beaucoup d’intérêt !
Allez Go !

11855623_493755870801538_1156056055002692928_n.jpg

1 – Qu’est-ce qui a été déclencheur pour vous lancer dans le blogging ?

Ça fait bien longtemps en fait que l’idée me démange personnellement. Parce que professionnellement j’ai du m’y essayer depuis maintenant presque 15 ans dans mon métier de Chargée de communication touristique. J’ai finalement cédé ..et crée un premier blog plus personnel, lié à mon activité de créatrice de bijoux fantaisies (oulà je me retrouve dans une ancienne vie là). Même si ce blog se révéla assez fugace dans le temps (je me souviens bien à l’époque m’être fait la réflexion de l’aspect chronophage de la chose… tiens donc), il a eu le mérite de me mettre sur la voie.
Et c’est finalement en 2016 que le déclic se fait. J’ai la chance de suivre une formation sur la communication digitale dans le cadre d’une requalification professionnelle, pendant laquelle je dois créer un blog test et publier un premier article. De là vient l’évidence…
Bien sur que j’ai envie de m’y remettre ! (Merci David pour l’exercice de style très révélateur)
L’idée recommence à faire son chemin.. mais un blog de quoi ? sur quoi ? pour dire quoi ?  Des photos j’en fais depuis toujours, puisque mon papa est photographe, autant dire que je suis tombée dedans étant petite. Mais de là à m’exposer sur le web … même pas en rêve!!! Et en même temps, que pourrais je faire d’autre que ça.
Un peu de réflexion, beaucoup de motivation, quelques encouragements et un brin d’appréhension plus tard, me voilà partie à ouvrir les portes de « Dans Mon viseur ».
C’était en octobre 2016 …

 

2- Est-ce qu’un blogueur en particulier vous a donné envie de vous lancer ?

Pas facile comme question .. des blogueurs j’en ai suivi beaucoup, sur pas mal de thèmes différents. Des voyages, des culinaires, des photos etc. Je ne pourrai pas en citer qu’un.. Je reste fidèle à Madame Oreille, l’Oiseau Rose ou encore WorldElse et plein d’autres pour lesquels j’ai parfois eu la chance de croiser les blogueurs dans la « vraie vie ». Rencontres qui m’ont encore plus confirmé dans mon envie de me lancer. Rencontres qui m’on également permis d’apprendre que ce petit monde du blogging engendre tellement d’échanges.

 

3 – Vous avez choisi de lancer votre blog plutôt à la base pour l’écriture, la photo ou la vidéo ?

Vous l’aurez vite deviné, mon envie à la base était vraiment de partager mes balades photos, d’où le nom du blog Dans Mon Viseur. Et puis je me suis prise au jeu de la publication d’articles. Mettre des photos c’est bien, mais partager des anecdotes c’est sans doute mieux (en tout cas c’était plus intéressant pour moi). Et au vu des encouragements et des retours que j’ai eu suite à mes premiers articles, l’association photos / écriture m’a semblé finalement pertinent. Aujourd’hui j’espère vraiment pouvoir avoir le temps de continuer à poursuivre sur ce principe (bah oui, déja les photos ca prend du temps.. mais alors rédiger du contenu texte en prend 2 fois plus).

 

4 – Quel est le voyage qui vous a le plus marqué au cours de ces dernières années ?

Sans aucune hésitation je dirai Londres ! Parce que déjà, j’ai eu la chance d’y aller 3 fois, ce qui laisse l’opportunité de se laisser apprivoiser par les lieux, et aussi parce que c’est un endroit tellement à part. Il règne la bas une ambiance cosmopolite, de type villages, et on a la sensation de passer d’un pays à l’autre, d’une culture à l’autre, d’une cuisine à l’autre, à chaque coin de rue. J’ai vraiment tout aimé la bas, du kitsch de l’ambiance royale et de ses protocoles, à la modernité de son quartier business… de sa culture musicale, à l’excentricité de sa cuisine, bref une ville tout en contraste !

Et même si j’ai déjà eu l’occasion de voir l’essentiel de Londres (forcément, 3 fois, ça laisse le temps !), je sais que j’ai encore tellement de choses à découvrir la bas (et comme j’espère que mon chéri passera sur cet article, je précise que non je ne pense pas spécialement au stade de foot quand je dis ça).

 

5 – Si l’on vous propose de partir 1 mois pour voyager sans contraintes budgétaires, où partez-vous ?

1 mois ! C’est court et c’est long à la fois. Personnellement, si je n’écoute que mon cœur, je pars sans hésiter pour un Road Trip aux US ! Je décollerai en direction de New-York que je rêve de retrouver (j’attaque mes 40 ans, gageons que peut-être cette grande étape me permettra de réaliser à nouveau ce rêve Américain).
Puis je continuerai jusqu’en Floride profiter un peu de la douceur de vivre des côtes, des plages et des palmiers. Quelques heures d’avion plus tard, je pose les pieds dans le Grand Canyon et ses paysages si particuliers et tellement uniques, un petit tour sur la route 66… et pour finir, évidemment, Sans Francisco et Los Angeles pour boucler la boucle.
Si je devais donner d’autres destinations il y’en aurai pas mal c’est sur… et sachant que je voudrai partager ce beau voyage avec ma moitié, je sais que son cœur à lui pencherai plutôt pour d’autres destinations plus lointaines.. mais bon, le questionnaire est pour moi !!!

 

6 – S’il y avait un album de musique à prendre avec vous en voyage, lequel choisiriez vous ?

Alors ça c’est Cornélien ! Mes proches, ceux qui me connaissent depuis longtemps savent très bien que la musique a un rôle très important dans ma vie, voire même primordial.

Mais s’il ne devait en rester qu’un … Je vous dirai que j’hésite entre Lenny Kravitz (quelle évidence …) et l’album Circus, ou U2 (ma deuxième évidence…) et le mythique The Joshua Tree. Pour ceux qui ne le savent pas, sans vous dévoiler toute ma vie, Lenny Kravitz occupe une place plutôt très importante dans ma vie, et depuis longtemps. Sans lui je n’aurai pas rencontré mon chéri, et je n’aurai pas la chance d’avoir mon magnifique et adoré petit garçon.

Alors, pour toutes ces raisons, j’emporte avec moi Lenny, Circus, et cet album que j’aime tant écouter, en studio ou en live, et qui me rappelle également tous les copains du Frenchboard que j’ai rencontré un peu partout en France.

 

7 – A choisir, vous préféreriez partir 1 semaine en hiver en Laponie, 1 semaine dans Les Caraïbes ou 1 semaine en Tanzanie ?

Sans hésiter, en Laponie ! Les Caraïbes c’est surfait mes enfants 🙂
La Tanzanie, je ne suis pas assez aventurière dans l’âme je l’admet volontiers. Le trip sac à dos, grosse humidité , bestioles de la jungle.. c’est pas mon truc !
Mais revenons en à la Laponie. Sérieux, c’est quand même pas tous les jours qu’on a la chance de se barrer au pays du Père Noël et de ses rennes. Rien que pour découvrir l’atelier du grand barbu, les lutins et le quotidien de la vie de Rudolf le renne, ça me branche ! Quoi ? Non ?
Mais sinon, plus objectivement, je pense que les paysages la bas, sont encore méconnus et juste totalement incroyables. Alors va pour la Laponie !

 

8 – Si vous avez une adresse de restaurant à nous recommander en France, ce serait… ?

Euh ? Mais c’est totalement impossible de répondre à cette question on est bien d’accord. Bon bon… essayons de jouer le jeu. Tout de suite, là comme ça je pense à ….. (pfiouuuuu merci de la question De Beaux Lents Demains…)
Allez je me lance et vous partage une belle adresse testée et approuvée en 2016 dans la magnifique ville de Lyon, et plus précisément dans le Vieux Lyon, quartier classé au Patrimoine mondial de l’Unesco. Il s’agit du Tire Bouchon, situé dans la rue du Boeuf. Si comme moi vous êtes adeptes de la cuisine traditionnelle Lyonnaise vous serez comblé par cette belle adresse : gâteau de foie, oeuf meurette, cervelle des canuts, boudin, foie de volailles, quenelles de brochet, Andouillette à la ficelle, ou encore tête de veau. L’oeuf meurette, non mais croyez moi, reste sans doute l’un de mes meilleurs souvenirs gustatifs de ces dernières années. Une tuerie !! Et puis, ils ont les bons vins pour accompagner tout cela, ce qui ne gâche rien.

Et pour être un peu plus pragmatique et vendre un peu plus mon joli coin de Drôme-Ardèche, je ne saurai que trop vous conseiller de goûter aux délices de l’Absinthe dans le sublime village classé Drômois de la Garde Adhémar, ou encore la  jolie adresse étoilée de la Cachette à Valence, sans oublier la Ruche à Saint-Péray ou le Cèdre de Soyons et son cadre enchanteur à quelques encablures de Valence.

 

9 – Dans la ville où vous résidez actuellement, quel est votre spot préféré pour profiter du coucher de soleil ?

Facile et incontournable quand on habite dans mon petit coin Drôm’Ardéchois : le château de Crussol. Tous ceux qui sont passés au moins une fois sur l’autoroute A7 en direction des plages du sud et de la Méditerranée (et en général vous avez le temps d’admirer le paysage, vu les bouchons à cet endroit là…), à hauteur de Valence, sur votre droite en direction du sud, vous apercevrez les ruines de cet ancien château médiéval au sommet de la montagne.

Ce que vous ne soupçonnez pas une seconde vu de l’autoroute, c’est que ce petit bout de muraille visible de la vallée du Rhône cache en fait, si on prend le temps d’en faire le tour et de le découvrir un château immense, et d’anciennes ruines réhabilitées.
Et vu de la haut, le panorama est absolument magnifique (et venté) !

20161112_161209.jpeg

 

10 – Votre plus beau souvenir de randonnée en 2017 ?

Plus que des mots, et parce que je suis quand même plus habituée à poster des photos, voilà mon plus joli souvenir de randonnée 2017 .. direction le Grand Bornand ! Jevous présente le Lac de la Cour, un petit bijou dans son écrin des Aravis.

9

 

11 – Quel est le photographe ou le vidéaste (de voyage) qui vous inspire le plus en ce moment ?

J’avoue avoir découvert le travail de Ludovic Frémondière il y’a quelques années. C’est un Ardéchois, qui propose une approche photo de la nature plutôt sobre et épuré. Il n’est pas spécialement photographe de voyage, mais c’est un amoureux de son département et il sait parfaitement le retranscrire dans ses photos. J’aime particulièrement ses propositions quand à la lumière et au traitement qu’il en fait.
Et en plus, j’ai la chance de l’avoir croisé lors d’une journée Instameet avec d’autres Instagramer, et c’est réellement quelqu’un de très simple et agréable. Donc je ne saurai que trop vous recommander son site, son blog et son compte Instagram !
J’apprécie également l’ambiance urbaine et humaine partagé par Vuthéara Kham, fameux influenceur et instagramer. J’aime sa manière très personnelle de capter les ambiances et les lumières.

 

Pas facile comme exercice ces 11 questions vraiment ! Mais intéressant pour une fois de se plonger dans du texte plutôt que dans des photos, mais je reste persuadée que je suis quand même (un peu) plus douée pour les photos. J’espère que vous en aurez appris un peu plus sur moi, car c’est bien le but de cet article.
Viens le grand moment de la nomination .. tadammm… roulements de tambour !
Et mes 11 nominés sont :

Une fille en Alsace
Lyz photographie
– Pellicule et sac à dos
Drome’escape
L’apprentie voyageuse
Balades 26-07
Jujube en cuisine
– L’oeil de Cha
Au fil du Thym
Papilles et pupilles
Fringinto

J’ai hâte de vous lire et d’en savoir un peu plus sur vous grâce à mes 11 questions que voilà :

1/ Pourquoi avez-vous lancé votre blog ?
2/ Rappelez vous, votre premier article c’était quoi, quand, et pourquoi ?
3/ Si vous deviez résumer en 3 mots votre expérience de blogueur, ce serait … ?
4/ Si tu étais une chanson, tu serais …
5/ Vous avez l’opportunité de « confier les clés » de votre blog pour une journée.. qui choisissez vous, vivant ou non, réel ou imaginaire ?
6/ Et si l’argent n’était plus jamais un problème, que feriez vous de votre vie ?
7/ Quelle est votre prochaine destination de voyages/vacances/escapade blogueur ?
8/ Si vous deviez partir en voyage avec un(e) blogueur(se) ou un(e) instagramer, qui choisiriez vous ?
9/ Présentez nous votre blog préféré du moment
10/ Une de mes devises est « La chute n’est pas un échec, l’échec est de rester là où on est tombé » [Socrate] .. Quelle est la votre ?
11/ Votre plus belle rencontre ?

A vous de jouer !

#UniqueAuMonde …Cap sur le sud Ardèche

Vous savez ce que c’est qu’un InstaMeet ? (non ça ne mord pas promis..). Il s’agit d’un regroupement de photographes amateurs (ou professionnels d’ailleurs) passionnés du réseau social Instagram. Insta quoi ? Instagram ! Le fameux réseau social dédié exclusivement à partager ses plus belles images à une communauté d’abonnés, en les agrémentant de jolis filtres. Et bien moi j’en fais partie de ces gens là, je suis une passionnée d’Instagram. Je peux le dire haut et fort.. ! Et cette fois je vous emmène découvrir ma journée d’instagrameuse – blogueuse en Sud Ardèche.

IMG_7266

Cap au sud…de l’Ardèche ! 

IL y’a quelques jours, j’ai eu la chance d’être invitée à un Instameet par l’Office de Tourisme Pont d’Arc Ardèche. Le principe était clair … passer une journée sur ce territoire à se balader, à visiter, jouer les touristes, tout en prenant des photos et en les partageant à sa communauté sur les réseaux sociaux. Alors je vous arrête de suite… parce que oui je vous vois venir … ce n’est pas si simple !

Sur le papier, le programme est alléchant : petit déjeuner aux jardins suspendus de Labeaume, découverte du village de caractère, visite du Domaine viticole du Vigier, déjeuner dans un joli village typique … grand air, beaux paysages, bref .. ! Tout s’annonce bien.

Mais pourquoi ce genre d’opération me direz vous ?
Beaucoup de destinations touristiques se sont aujourd’hui emparées de ce genre d’événement. En effet, mettre en présence des « influenceurs » du web ensemble sur un territoire n’est pas sans conséquence, puisqu’à coup sur ils vont produire des contenus (la preuve !!!) que la destination pourra ré utiliser. Et l’effet buzz n’est pas à exclure.

IMG_7296

Dimanche matin, réveil 6h30 (ça pique!), départ 7h15 pour ma destination du jour. Mon matériel est prêt : lunettes de soleil, chaussures de marche, bouteille d’eau, smartphone, appareil photo, pied, chargeur de secours … et GPS réglé sur « Labeaume ». Toutes les batteries sont chargées (la pire des craintes sur ce type de journée c’est la panne sèche de batterie ou de wifi … ou les 2). Cette fois c’est parti !

 

Une destination #uniqueaumonde

Je pars en territoire Sud Ardéchois, terre de préhistoire, et berceau de l’expression artistique des premiers hommes, il y’a 36000 ans, non loin de la fameuse Grotte Chauvet (et son espace de restitution ouvert au public depuis 1 an).

J’ai rendez-vous à 9h avec Marina mon hôte de la journée, et sa troupe d’Instagrameurs venus de toute la France (Paris, Lyon, Marseille, Grenoble etc.) déjà présents depuis la veille sur le territoire. Je rejoins avec impatiente ce petit groupe composé de quelques instagrameur que je suis depuis longtemps.

Le petit déjeuner du matin est fixé sur les jardins suspendus à Labeaume, lieu qui, à lui seul, résume déjà bien le mot-clé de cette journée : Unique au monde.

IMG_7270

IMG_7272

IMG_7277

 

Prêt ? Shootez !

Pas facile de trouver sa place dans un groupe de 26 personnes déjà constitué, qui a vécu depuis une journée et demie ensemble (et 2 soirées !!) et partagé des émotions fortes et de vrais moments de convivialité. Bon, tant pis… patiente.
La journée démarre vite et bien. Après un panorama exceptionnel des jardins suspendus vu d’en haut, petite rando pour se mettre en jambe et descendre au niveau de la rivière.

IMG_7297

IMG_7283

IMG_7284

IMG_7285

IMG_7287

Ça shoot dans tous les sens ! Il faut trouver les meilleurs angles, les détails, les cadrages originaux ou capter les belles lumières. Pas si simple quand on lâche 26 personnes au même endroit.

Direction ensuite le centre village de Labeaume, classé village de caractère. Je déambule dans les vielles pierres. Cela fait 38 ans que je vis en Drôme-Ardèche et je me rends soudain compte que je ne connais pas ce coin .. comme quoi !

IMG_7299

IMG_7300

IMG_7308

IMG_7312

 

 

IMG_7321

IMG_7331

IMG_7334

IMG_7335

Les vignes de l’Ibie

Ma destination suivante est le Domaine de Vigier situé à Lagorce. Il est 11h30 c’est effectivement l’heure de l’apéro. J’arrive sur un domaine cerné de vignes, d’oliviers, de pins, de cyprès sous une lumière écrasante et un magnifique soleil. L’endroit est juste splendide ! Le caveau vient d’être rénové et les propriétaires nous accueillent et nous guident dans la cuverie à la découverte de leur métier de vigneron.

IMG_7338

IMG_7350

IMG_7336

Sur ces terres, chaque grand cru porte le prénom d’un des enfants de la famille : Mathilde, Inès ou encore Lily-Rose. Une vraie histoire de famille et de génération (entre nous, si vous ne connaissez pas le viognier blanc Inès, il faut absolument remédier à ça !).

IMG_7339

IMG_7340

IMG_7343

IMG_7345

IMG_7347

IMG_7353

IMG_7357

Pour finir, je vous partage notre bon plan restauration du midi, il s’agit des Tilleuls à Lagorce. En plein cœur du village, cette excellente adresse prépare une cuisine de qualité, à base de produits frais de saison et locaux.
Notre menu de flan de caillette à la crème de poivron, filet mignon de veau et nougat glacé était gourmand et de très bonne qualité.

 

Je termine mon escapade Sud Ardèchoise par une petite balade à la cascade de la Sompe, si connue des locaux que j’ai mainte fois admirée en photos. Mais cette fois j’y vais sans l’appareil.. juste le plaisir de la balade et de profiter de la nature sauvage environnante avant de prendre la route du retour (si vous voulez voir à quoi elle ressemble, et à mon avis c’est indispensable, je vous laisse jeter un oeil sur Internet)

Merci à l’Office de tourisme Pont d’Arc Ardèche pour cette belle journée et plus spécialement à Marina, Sandra et Sébastien. Merci également à Benoit notre guide de luxe 😉

 

 


Et puis, n’hésitez pas à commenter et partager cet article si vous l’avez aimé ! 

logo_dansmonviseurjpg

Etape #gourmande au Touristique

Aujourd’hui je vous propose de me suivre dans une étape gourmande en plein cœur de l’Ardèche (non mais ça va c’est pas un trou perdu non plus, je vous vois venir). Car oui, si vous avez pris la peine de lire un peu ma bio sur ce blog, en dehors de la photo, j’aime aussi bien manger. Et finalement comme les deux ne sont pas incompatibles, et bien, quand je découvre une bonne table, je fais des photos … on ne se refait pas !

 

Une petite pépite inattendue

Au premier abord, je n’aurai jamais pensé trouver un tel établissement dans ce tout petit village Ardéchois qu’est Saint-Fortunat-sur-Eyrieux. Bourg de passage, où la vie de village s’est organisée le long de la départementale 120, on ne peut pas dire qu’on se sente transporté de joie en arrivant là (si si il faut être honnête et se dire les choses).

Et pourtant … une halte s’impose au restaurant le Touristique . Parfois j’ai tendance à penser que l’établissement porte mal son nom qui peut paraître péjoratif.
Ne vous fiez pas à son emplacement, poussez la porte, Doris vous accueillera avec son grand sourire et sa gentillesse légendaire ici.
Si on prend 5 minutes pour lire les avis de leurs clients sur leur fiche TripAdvisor vous verrez ceci « D’habitude, les bons restos c’est comme les coins à champignons, on ne les indiquent pas aux autres pour ne pas se les faire piquer. Mais Doris, Sylvain et leur équipe bossent tellement bien qu’on ne peut pas faire autrement que de le faire savoir« .
Je trouve que c’est très bien résumé. Il devient presque impossible de déjeuner sans réserver tant leur établissement est connu et reconnu. Alors on a envie de partager cette bonne adresse avec tout le monde, tout en se la gardant pour soi, pour être sur de trouver une table quand bon nous semble.

andouillette_dansmonviseur.jpg
Andouillette Bobosse tirée à la ficelle sauce moutarde à l’ancienne

Alors, qu’est ce qu’on mange ? 

Ici, la carte vous l’avez sous votre assiette, puisqu’elle sert de set de table. Peu de plats à la carte, mais tout est fait maison. Et les produits utilisés sont d’une qualité rare.
La qualité n’en fait cependant pas oublier la quantité dans l’assiette. Doris vous le confirme d’ailleurs, les assiettes servent de plats uniques (c’est aussi pour cette raison que vous ne trouverez pas de menu, hormis le menu du jour le midi à 12€).
Vous trouverez pèle-mêle de la souris d’agneau, des ravioles safranées, du filet d’Angus, de l’andouillette, des salades gourmandes, des farandoles de poisson, du magret de canard.. bref, il y’en a pour toutes les papilles !

 

raviolessafranees_dansmonviseur
Ravioles safranées, à la nage de couteaux
boudinravioles_dansmonviseur.jpg
Cassolettes de boudin et ravioles label rouge

J’ai eu l’occasion d’y aller plusieurs fois, et même si la carte change plusieurs fois dans l’année, vous ne serez jamais déçus (il y’a aussi des intemporels dans leur carte, comme ce fameux Tartare de Bœuf préparé au couteau que j’affectionne tant).

resto_stfortunat

 

Régulièrement, la maison vous offre une petite mise en bouche histoire de vous mettre en appétit. Et lors de mes dernières visites, j’ai eu droit à une terrine de foie gras maison, ou encore un velouté de morilles à la crème et à l’huile de truffe accompagnée de sa mini baguette de pain croustillante sortant tout juste du four (mais comment vous dire, c’était terrible !) .. Ah c’est sur, on est bien loin de la coupelle de cacahuètes trop salées qu’on trouve bien souvent !

 

 

Et après ça, c’est l’explosion des goûts, et le ravissement des papilles.
La carte des vins n’est pas en reste, et vous pouvez choisir votre vin grâce à une tablette numérique présente sur chaque table (sur cette tablette vous trouverez tous les vins présents à la carte, leur domaine et leur AOC ainsi qu’une préconisation d’accord mets et vins). Pour moi la geek assumée, c’est un peu comme si j’étais à Disneyland !

Passons aux desserts … bon je dois bien vous l’avouer je n’ai pas de photo à vous présenter, vous l’aurez compris je pense je n’ai jamais eu le temps de les prendre en photo avant de les manger … #gourmande
Mais comme pour le salé, tout est fait maison, et ma recommandation se porte sur le café gourmand (qui porte tellement bien son nom la bas, puisque ce ne sont pas moins de 5 à 6 mini desserts qui accompagnent généreusement la tasse de café !).

 

Alors si on résume .. 


-Une salle moderne, bien décorée, cosy, et douillette,
-Des produits frais et cuisinés à la minute selon notre commande,
-Le sourire et l’amabilité de l’équipe,
-les prix en accord avec la qualité de l’assiette (entre 20€ et 35€ les plats à la carte),
N’oubliez pas de réserver, c’est un vrai conseil !


Restaurant le Touristique,
07360 Saint-Fortunat-sur-Eyrieux
Tel. 04 75 65 23 61
restaurantletouristique@sfr.fr
https://www.facebook.com/louis.letouristique

2016-12-06_1425