P’tite virée Cannoise

Une fois n’est pas coutume. Je vous propose de vous éloigner un instant de ma Drôm-Ardèche de prédilection habituelle. Aujourd’hui je vous emmène respirer l’air iodé de la Côte d’azur, et plus précisément de la belle cité de Cannes.

Et pourquoi ça ? J’y viens …
Parce que dans le cadre de mon boulot, j’ai eu l’opportunité d’y partir 2 jours pour un séminaire national sur l’e-tourisme (ça ne parait pas comme ça, mais pourtant c’est passionnant!).
Difficile pour moi cette fois de mettre mon fidèle compagnon de photo dans mes bagages, mais pour autant pas impossible de rapporter quelques clichés.

2017-01-23_1530.png

Cannes, son palais des Festivals, sa croisette …

Ah oui, je ne vous ai pas dis. Ce fameux séminaire se déroulait dans le tout aussi fameux Palais des Festivals. Celui qui respire le cinéma à plein nez, celui qui est le témoin de tant de montée des marches de grandes stars internationales, celui qui a vu tant d’histoires se nouer et se défaire. Bref, le lieu vaut largement le détour.

Stratégiquement situé sur la Croisette, juste au bord de la plage, à quelques mètres du port de plaisance, le cadre est juste parfait, inspirant et propice aux échanges professionnels. Et à la pause venue, hop ! Un bon bol d’air en bord de mer.. respirer à plein nez l’air iodé, profiter du soleil de janvier (et oui, 12 degrés au compteur c’était presque incroyable).

2017-01-23_1515

dav

Vous croyez vraiment que j’ai résisté à l’envie de monter les fameuses marches du Palais des Festivals ?
D’autant que le tapis rouge y était toujours déplié et m’accueillait à bras ouverts.

dav

 

La mer, la plage, les paysages ..

J’aime regarder la mer. En fait je pourrai y rester des heures. Le paysage est toujours changeant, toujours beau et fascinant. Regarder le soleil se lever, se coucher.
Le clapotis des vagues, l’odeur des embruns, le cri des mouettes, et la palette de bleus à l’infini. Je ne m’en lasse jamais…

dav

dav

dav

 

Les bateaux, les palmiers.. tout y est

A Cannes, tu sais que tu es sur la Côte d’Azur. Et oui, il suffit de regarder autour de soi ! Des palmiers à perte de vue, tous plus beaux (et plus grands) les uns que les autres.

C’est comme l’olivier en Provence ou le Châtaignier en Ardèche (bah oui il fallait bien que je le place quand même), le palmier c’est l’arbre emblématique du coin. Pour notre plus grand plaisir d’ailleurs.

 

Envie d’une pause : direction OKKO hôtel

C’est mon bon plan hébergement. Un nouveau concept de forfait tout compris (mais TOUT, du petit déjeuner de produits maison et bio, à l’accès aux espaces communs de bar-restauration etc.) en plein centre de Cannes, à deux pas de la gare et de la croisette. C’est typiquement le genre d’endroit où l’on se sent comme chez soi.. l’espace Club est meublé de manière cosy. On peut y travailler, s’y détendre ou encore grignoter grâce aux frigo toujours pleins. Et pour la literie, c’est la très bonne nuit assurée (le linge de lit est en fibre naturelle, respectueux de l’environnement et d’un confort incroyable). Tout ça dans un décor design et très moderne.

 

Voilà en quelques impressions mon escapade Cannoise. C’était bien agréable en hors saison en tout cas. Je vous le recommande ! Et petit plus, si vous avez envie de vous faire plaisir, les enseignes de boutiques de luxe le long de la Croisette sont justes incroyables !
Au moment du retour, j’ai malheureusement du laisser sur place la douceur de vivre pour retrouver un climat beaucoup plus frais (-3° brrrrrr) et venté (bienvenue en vallée du Rhône).

 

Et si tu as aimé, n’hésites pas à commenter et partager 😉

logo_dansmonviseurjpg

Mon initiation au Lightpainting

Pour ce nouvel article je ne vous emmène pas en balade ! Non pas là … j’ai choisi une approche un peu différente cette fois, mais toujours liée à ma passion pour la photo.
Aujourd’hui, je vous emmène avec moi (re)découvrir une activité différente puisqu’il s’agit du lightpainting. Autrement dit… peindre avec la lumière ! Tout un programme hein !
Rassurez vous, loin de moi l’idée de vous faire un cours technique de photo, d’une je n’en suis pas capable, et de deux ce n’est pas l’objectif de ce blog.
Je vais plutôt vous raconter mon expérience du Lightpainting.

IMG_5965.JPG

 

Techniquement, c’est quoi le lightpainting ?

Quand on possède un appareil photo numérique de type reflex, où l’on peut (et où l’on sait surtout ...) se servir du mode manuel, on peut réaliser des choses surprenantes. J’ai donc franchi le pas … je suis sortie du mode automatique .. et j’ai survécu ! (Merci Martial)
Plus sérieusement, sans être une experte, en étant bien initiée à cette technique, on peut facilement arriver à de bons résultats.

 

img_5461

 

Alors plus concrètement, le lightpainting c’est ça  ⬆⬆ (Oui je sais, je me suis pas foulée hein !).
Bon OK, je pourrai donc dire que c’est une technique photo qui s’appuie sur l’utilisation de sources lumineuses (comme une lampe de poche par exemple) pour dessiner des formes pendant la prise de vue.

Pour arriver à cela il faut donc pouvoir régler l’exposition de son appareil photo, et réaliser sa séance dans un environnement sombre. Jusque là, rien de bien compliqué vous voyez.

Le principe est simple : je vais utiliser un temps de pose long, c’est à dire que mon capteur d’appareil photo va rester ouvert pendant longtemps. Et pendant tout ce temps où il est ouvert, le moindre mouvement lumineux que je vais dessiner en face de lui va s’enregistrer sur la photo.

Oui mais vous allez me dire … s’il faut être derrière l’appareil pour régler, et devant pour dessiner, pas facile de le faire seul. Et c’est vrai ! Il est plus pratique d’être 2. Mais il est quand même possible de le faire seul (et il faut courir vite).

 

IMG_5443.JPG

De quoi j’ai besoin ? le matériel

Avant de partir, je passe en revue ce dont je vais avoir besoin pour réaliser ma séance. Et je vous conseille donc le matériel suivant :

  • un appareil photo numérique, à régler en mode manuel (1)
  • un objectif grand angle (c’est mieux … pour être sur que mon dessin rentre bien dans le cadre de ma photo.. et du coup j’ai plus de place pour dessiner)
  • Un pied photographique, type trépied. C’est indispensable pour avoir une photo nette. Si je suis seule c’est d’autant plus important.. (2)
  • Une ou plusieurs sources de lumières. Cela fait des rendus visuels différents, avec des couleurs variées. (lasers, lampe de poche, torche de son téléphone, bougies pétillantes, led panel, sabre laser si vous êtes un Jedi…  etc.) (4)
  • Une télécommande sans fil (OK c’est pas obligatoire, mais c’est quand même super pratique avouons le !) pour contrôler à distance le début et la fin de la prise de vue. (3)

Et question dress-code, évidemment il vous faut éviter les vêtements blanc ce jour là, car ils capteront aussi la lumière et laisseront des traces de votre présence sur l’image.
Cette fois je crois qu’on a fait le tour !

vda_4104-copy

Et après ? A quoi faut il penser ? 

A l’endroit le plus approprié … aux dessins que vous souhaitez faire, aux personnes avec qui vous pourrez partager ce moment ludique .. bref ! Oui parce que, les dessins, autant vous le préciser tout de suite, il vous faudra les réaliser à l’envers (Bah oui pour qu’ils soient à l’endroit sur la photo …!). Perso, j’ai un peu galéré à ce sujet au début (sans doute mon mode ascendant blonde qui m’a perturbé). Comme ça, ça parait simple, mais essayez donc.

Pensez aussi à délimiter votre aire de jeu. Parce que oui le lightpainting se déroule dans un endroit sombre, alors autant poser les limites spatiales à ne pas dépasser quand vous dessinerez, de manière à ne pas sortir du cadre de la photo (ce serait bête d’avoir gesticulé avec votre lampe pour rien finalement ◀ Ça c’est du partage d’expérience).

img_5972
Quand on gère mal son déplacement dans l’espace, bah ça donne ça…. dommage !

 

Dernier conseil, choisissez bien le lieu mais aussi les personnes avec qui vous souhaitez partager ce moment, parce qu’en général ça se termine par de grands fou rires à se regarder gesticuler avec une lampe 😉

IMG_5460.JPG
Le cadre.. c’est important

 

Côté réglages !

Et oui, il fallait bien y venir… je vais faire simple et concis, promis.
Dans l’ordre, une fois que vous avez installé votre pied et votre appareil, délimité votre aire de jeux, voilà à quoi il faut penser :

  • Passer en mode manuel
  • Fermer le diaphragme pour récuperer un maximum de netteté (Environ f/16)
  • Régler la sensibilité sur 100-200 ISO (attention, la nuit on a tendance à la régler plutôt sur 1600). La laisser sur 100-200 permet d’éviter ce qu’on appelle le Bruit (l’effet pixelisé- grainé de la photo).
  • Baisser la vitesse au maximum (Environ 30 sec).

En fonction de l’heure et de la lumière qui baisse il vous faudra surement ajuster ces réglages. Et voilà, y’a plus qu’à faire quelques essais, régler, caler ..et dessiner !

img_5457

img_5462

img_5464

Amusez vous ! 

Une fois que vous avez trouvé les bons réglages amusez vous à créer, danser avec la lumière, jouer avec les couleurs, les matières, les épaisseurs, les sources de lumière.. vous verrez, les résultats sont parfois saisissants !
En tout cas, moi j’ai passé d’excellents moments.

img_5969

img_5970

img_5973

Alain-Light-painting-009-2312.jpg

img_5979

img_5993

Petite dédicace à tous ceux qui ont bien voulu « gesticuler » avec moi et qui ont rendu ces photos possibles (Magali, Laurie, Stéphanie, Anne-Sophie, Martial, Marina, Nicolas, Nadine, Christophe)

Et puis, n’hésitez pas à commenter cet article et à le partager !

logo_dansmonviseurjpg

 

 

Mon année 2016 en 9 photos !

Chaque fin d’année c’est l’occasion pour les blogueurs de regarder un peu en arrière, et de faire leur rétrospective de l’année écoulée. Pour ma part, cela risque d’être un peu compliqué vous l’aurez compris étant donnée que ce blog a vu le jour il y’a seulement quelques semaines. C’est encore un bébé .. Vous n’aurez donc pas droit au Top 5 des meilleurs articles de l’année, ou au top des meilleurs commentaires de l’année ou encore…. bref vous avez compris l’idée générale.

 

Et puis finalement mon blog j’ai quand même choisi d’en faire un outil dédié à ma passion pour la photo. Alors après réflexion, ma rétro est peut être toute trouvée . J’ai décidé de vous partager mes 9 photos préférées de l’année et de vous en dire un peu plus sur leurs coulisses. Parce qu’en les choisissant et en préparant cet article, j’ai tout un tas de souvenirs qui me reviennent quand je repense à ces photos. Et c’est aussi ça que j’aime. Regarder une photo, c’est raconter une histoire. Alors, voici l’histoire de mon année 2016.

Numéro 9 , tadammmmm (roulement de tambour)!

9
La Plagne, Août 2016.

Mon numéro 9, c’est cette photo prise à la Plagne cet été lors de mes vacances à la montagne. J’aime les couleurs, l’ambiance air pur et nature. Côté coulisses, j’ai pris cette photo lors d’une des 1ers rando de mon fils de 3 ans. C’est étonnant d’ailleurs de voir leur capacité à ces petits, 2h de marche sans aucun problème à la découverte des fleurs de la montagne et des animaux de la montagne (euh non, on n’a pas vu de Dahu, je parlais des marmottes en fait !). Des marmottes on en a vu .. plein ! Mais un peu trop loin pour les prendre en photo.
Ici, nous sommes sur le sentier entre Plagne Soleil et Belle Plagne, pour une balade simple à faire en famille.

Numéro 8 !

8.png
Le port de Charmes sur Rhône, Novembre 2016

Ce matin là en partant au boulot, le brouillard givrant avait tout recouvert, y compris le pare-brise de ma voiture que j’ai du gratter à 8h du matin avant de pouvoir prendre la route (le genre de truc qui t’agace de bon matin quand tu sors de la couette).

Tout au long de la route qui me mène au bureau, je roule à 30km/heure en plein brouillard, chauffage à fond, gants vissés aux mains, en maudissant la météo (oui, oui, je ne suis pas du matin, désolée).
En traversant le village de Charmes Sur Rhône en vallée du Rhône, j’aperçois une lumière jaune et un joli disque tout rond qui se détache de la brume. En suivant cette lumière, je me retrouve au petit port à la sortie du village où comme par enchantement le brouillard a totalement disparu. Encore quelques brumes locales au fond de la photo, mais surtout une lumière splendide dans un froid polaire.

 

Numéro 7

7.png
Le lac vert, la Plagne, Août 2016

Retour dans les Alpes, à la Plagne, avec cette balade au Lac vert, petit bijou niché en contrebas de la station. La balade est courte mais très belle.. et la vue une fois sur place est extraordinaire, le Mont Blanc veille sur nous !
Il est facile de faire le tour du lac qui n’est pas très grand, de se poser dans l’herbe au soleil et de profiter de la fraîcheur de l’eau (et de sa couleur transparente !). En été on peux y faire du canoé, et même des barbecues sur place (y’a juste à transporter ses saucisses, car la grille est déjà sur place). En arrivant au bord du lac, mon fiston m’a lâché un superbe « l’est trop belle la grande piscine maman » (tu m’étonnes ….). Tout ça s’est terminé en concours de lancer de cailloux dans le lac. Les vacances quoi !

Numéro 6 

6.png
Le lac des Blanchets, La Plagne, août 2016

Non non je n’ai aucune action sur la station de la Plagne, mais il faut avouer que les paysages de montagne sont quand même un super terrain de jeux pour les amateurs de photo ! Que dire de celle là… si ce n’est que c’est mon chéri qui l’a faite ! (il est bon hein). J’ai juste un peu œuvré à la post-production comme on dit dans le milieu 😉
J’aime la sérénité qui s’en dégage, le calme, la quiétude. Les lacs de montagne y’à pas à dire, je pourrai y faire des clichés pendant des heures avec les reflets ou la composition des paysages.

Numéro 5 

5.png
Beauchastel, Novembre 2016

Beauchastel, j’y passe chaque matin pour me rendre au bureau en Vallée de l’Eyrieux en Ardèche. Mais ce jour là, le givre recouvrait les paysages et le soleil semblait hésiter à vouloir se lever. Coup de chance à la sortie du village je le vois pointer le bout de ses rayons… hop, manœuvre pour se garer, frein à main, excitation de la future photo à faire (ne te précipites pas Karen surtout !!), je dégaine l’appareil photo (bah oui c’est la base, il faut TOUJOURS l’avoir avec soi).
A moitié couchée dans les feuillages gelés, je dois pourtant quitter mes gants pour faire les réglages (grrrr !). C’est bon je tiens mon cadrage !

Numéro 4 

4.png
Toulaud, Mai 2016

Bon, les coquelicots, je ne vous en ai encore pas parlé, mais c’est une de mes marottes quand vient la saison ! (comme les hortensias ou les tournesols). Il faut que j’en trouve.
Ce jour de mai pendant ma pause de midi, je prends ma voiture en direction de Toulaud. Je sais que sur la route, je trouverai de quoi me « nourrir ». Et je tombe au plus grand des hasards sur ce champ … Je n’en demandais pas tant en fait ! La légère brise faisait onduler les fleurs et créait de belles nuances de rouges. Un régal pour les yeux et l’appareil photo ! (pour trouver ce champ, faites la route entre Charmes sur Rhône et Toulaud et ouvrez les yeux)

Numéro 3 , Ça y est c’est le podium !

3.png
Les Ollières sur Eyrieux, Aout 2016

Celle là, a été prise aux Ollières sur Eyrieux lors d’un regroupement d’Instagramer que j’ai organisé dans le cadre mon boulot début août. La thématique de cette sortie photo était centrée autour des lumières du soir. Alors évidemment, les couleurs sont justes géniales. De cette photo et de cette soirée je  ne garde que de bons souvenirs, avec des gens au top qui m’ont accompagné dans mes délires photographiques ! A refaire !

Numéro 2 !!

2.png
Bords du Rhône, Septembre 2016

Alors celle là, c’est l’exemple type de la photo que tu ne penses jamais pouvoir faire. Il faut arriver à être au bon moment au bon endroit. Cette fin de journée, je rentre du boulot, je vois le soleil fondre sur le Rhône que je longe. Les couleurs changent vite, et je commence à me dire, que la lumière est sympa pour tenter quelque chose. Le problème c’est que je ne peux pas m’arrêter (c’est souvent mon problème ça d’ailleurs..). Le soleil continue de baisser, au moment où je trouve enfin un bout de parking ! Vite… ! Je me dis que le cadrage n’est sans doute pas le meilleur, mais la lumière fait le reste.

Numéro 1 !! (Re roulements de tambour)

1.png

Ma préférée, sans doute la plus improbable. En déplacement pour le boulot en passant par Alboussière, mais en retard, je sors du brouillard épais et humide pour me retrouver face à ce  beau paysage. Tant pis je m’arrête ! Je baisse la vitre de la voiture et clac (et oui, comme quoi parfois pour réussir de belles choses, il n’y a pas besoin de trop d’organisation).
Je reste à regarder le paysage encore 5 min et vois la brume se dissiper rapidement. J’ai conscience d’avoir été au bon endroit au bon moment encore une fois.

Il y’aurait tant d’autres photos que je pourrai partager mes j’ai choisi ces 9 là, qui sont également celles les plus likées sur mon compte Instagram. (Quoi ?? vous ne me suivez toujours pas ? C’est par ici ▶ Instagram Dans Mon Viseur)


 

Mais pour la peine j’en mets une BONUS (parce que j’aime les couleurs de l’automne), pour ceux qui ont eu le courage d’aller au bout de cet article .. merci !
Et je termine en vous souhaitant une très belle année 2017.

11.png

Et puis, n’hésitez pas à commenter cet article et à le partager !

logo_dansmonviseurjpg